Actualité publiée le 23/06/2020

UES RAFFINAGE CHIMIE: Une sortie de confinement agitée !

Depuis notre tract intitulé "Les raffineurs ont-ils un avenir chez Total ?"
Plusieurs actualités ont agité la sortie de confinement des établissements de TOTAL.

Depuis notre tract intitulé Les raffineurs ont-ils un avenir chez Total ?, plusieurs actualités ont agité la sortie de confinement des établissements de TOTAL.

A Donges, la CFDT s’attèle au dossier de réorganisation de la plateforme et des mesures sociales d’accompagnement qui y sont associées. Un sujet complexe où la pérennité du site est une priorité pour la CFDT, l’emploi en est une autre et nous n’accepterons pas une nouvelle organisation avec une baisse d’effectif sans la mise en place d’une meilleure organisation du travail, cohérente, réaliste du point de vue de la sécurité, sans une vraie reconnaissance des salariés et de leurs compétences, et sans l’amélioration des conditions de travail. La CFDT ne peut pas partager le constat fait par la direction que la variable d’ajustement de la compétitivité est l’emploi. C’est par l’investissement régulier dans une maintenance de bon niveau, par la modernisation de l’outil de production et son adaptation, que l’on obtient de la compétitivité !

Et ne nous y trompons pas, ce sont les travailleurs qui font la richesse d’une entreprise !

A Grandpuits, à la demande des organisations syndicales notamment de la CFDT, le lundi 10 juin Monsieur CHARTON Directeur RBE a rencontré les organisations syndicales CGT, CFDT et CGC pour évoquer l’avenir du site. Depuis le déconfinement, la consommation repart d’où la décision de redémarrer la raffinerie de Grandpuits. Malheureusement les marges de raffinage sont catastrophiques à l’heure actuelle du fait du ralentissement brutal de la consommation post confinement.



Les incertitudes sur le Pipe (PLIF) et le Grand Arrêt 2021 restent entières, mais pour TOTAL « le site de GPS existe et il existera encore... ». Le groupe a demandé 2 expertises, une financière et une technique sur le pipe (PLIF) et le site, avec un retour en septembre 2020.
La CFDT est intervenue à plusieurs reprises et a notamment interrogé la Direction sur les conséquences du résultat de ces expertises. En cas de retour négatif de celles-ci, quelles sont les solutions alternatives prévues par le Groupe TOTAL afin de maintenir un bassin d’emploi suffisamment important pour la région ? A cette question pas de réponse du patron pour le moment, mais la CFDT ne cèdera pas aux sirènes de l’interprétation des propos de Mr CHARTON.
Néanmoins, la section syndicale CFDT de GPS continuera à se montrer attentive aux différents propos de nos directions et réaffirmera sa volonté d’une information rapide des organisations syndicales et des salariés de la plateforme.

Les salariés de Grandpuits ont besoin d’avoir une vision claire et nette de leur avenir.



La Valeur de Solidarité qui a été tellement affichée et mise en œuvre de belle manière durant le confinement ne doit pas disparaitre au profit des vieille logiques en place d’avant crise COVID. Certains ont été oubliés durant le confinement mais pas par la CFDT, sachez-le ! (Continuité d’activité : Merci patron ! Merci Madame la ministre…). Les difficultés économiques liées à ces différentes crises (COVID et chute du baril) ne doivent pas devenir le credo de TOTAL pour justifier des baisses drastiques et des coupes budgétaires à tous les niveaux !

La CFDT a déjà réclamé des expertises et des analyses de situations car il n’y a pas de chèque en blanc à signer dans de telles situations !
A Feyzin le Grand Arrêt (GA) a repris progressivement courant mai, de façon à pouvoir augmenter la coactivité des lots tout en respectant les gestes barrières. Le Grand Arrêt doit s’achever vers la mi- juillet avec un redémarrage des installations au fur et à mesure.
La CFDT locale de Feyzin négocie actuellement les primes concernant les travaux dangereux et insalubres sur la base d’un forfait par unité, par poste. Ce nouveau système doit être plus équitable pour l’ensemble des salariés de la plateforme.
La CFDT met tout en œuvre afin d’obtenir un accord juste et équilibré sans oublier qu’il doit être validé à plus de 50% par les Organisations Syndicales afin d’être applicable. Le récent épisode avec l’accord local d’I/P, nous a déjà prouvé le contraire malheureusement.

INTERESSEMENT LOCAL UES RP :


Côté I/P local nous partageons avec vous le bilan des négociations aux bornes de chaque établissement de l’UES RP :



A la lecture de ce tableau, certains d’entre vous vont certainement constater des incohérences de positionnement de certaines Organisation Syndicales (cf. FEYZIN, NORMANDIE, GRANDPUITS …)

Les logiques partisanes l’emportent souvent sur l’intérêt des salariés mais certainement pas à la CFDT !


Notre Souci de l’action collective, de l’efficacité et de la construction de compromis est notre syndicalisme CFDT et il dérange parfois…
Rejoindre la CFDT de TOTAL, c’est avoir l’ambition de construire demain et d’obtenir de nouveaux droits !