Actualité publiée le 23/09/2020

TOTAL GRANDPUITS – GARGENVILLE : LA CFDT N’ACCEPTERA AUCUNE SUPPRESSION D’EMPLOI !

Suite à la décision du Groupe Total d’arrêter ses installations de raffinage sur les sites de Grandpuits et de Gargenville, la CFDT Total met tout en œuvre pour que tous les salariés de ses sites restent une force vive d’une entreprise qui vient de prendre une dimension européenne.

Suite à la décision du Groupe Total d’arrêter ses installations de raffinage sur les sites de Grandpuits et de Gargenville, la CFDT Total met tout en œuvre pour que tous les salariés de ses sites restent une force vive d’une entreprise qui vient de prendre une dimension européenne.

Total se doit d’être honnête et très clair dans l’explication qui sera faite aux élus sur les choix industriels et sociaux à venir.

L’objectif de la Fédération Chimie Énergie CFDT ?

Défendre un projet qui donne un avenir pérenne, qui respecte les attentes de tous les salarié(e)s de Grandpuits et de Gargenville afin qu’il n’y ait aucune suppression d’emploi.

Tous les acteurs : salariés TOTAL, salariés des entreprise contractants ou salariés des entreprises sous-traitants, personne ne doit être laissé sur le bord de la route !

Pour le maintien d’un tissu économique local fort autour des sites de Grandpuits et de Gargenville, la FCE CFDT demande à TOTAL de ne pas se contenter de justifier un choix industriel mais lui demande une concertation sérieuse avec tous les partenaires sociaux et acteurs locaux.

Tout doit être mis en œuvre pour donner du sens et rassurer l’ensemble des salariés touchés par cette annonce d’arrêt de leur outil de raffinage !

C’est ce syndicalisme au service des travailleurs que la Fédération Chimie Énergie CFDT entend défendre dans cette situation difficile. Un syndicalisme d’action et non de posture. Un syndicalisme de proximité, solidaire, accessible et engagé !