Actualité publiée le 17/09/2019

PROJET EUROPA : La direction lève les derniers doutes …

Mardi 17 septembre, la Direction s’est livrée au jeu de questions-réponses, avec les membres du Comité Européen, qui lève les derniers doutes concernant l’implication des salariés dans la transformation de TOTAL SA en Société Européenne (SE).

Certaines interrogations font l’objet de propositions concrètes qui devraient faciliter la mise en œuvre de la nouvelle instance représentative des salariés. Un Comité Européen Extraordinaire se tiendra le 26 septembre 2019 pour la remise d’un avis objectif et motivé.

L’engagement de la Direction…


« Associer les Organisations Syndicales représentatives et les fédérations européennes au processus global de la mise en place du Comité SE. Elle rappelle son attachement au Dialogue Social Européen de haut niveau ainsi qu’aux prérogatives et au fonctionnement actuel du Comité Européen ».

Comment cela va se traduire :


• Le Comité Européen sera maintenu jusqu'à la mise en place de la nouvelle instance,
• Rédaction d’un accord de méthode sur la négociation (calendrier, secrétariat …),
• Appartenance syndicale des membres du Groupe Spécial de Négociation (GSN),
• Validation de l’accord par le GSN selon les règles de la double majorité (l’accord sera également proposé à la signature des Fédérations Européennes et des Organisations Syndicales représentatives)

Que pense la CFDT ?


Tout d’abord, ce projet n’a aucun impact sur les salariés. L’Emploi ainsi que les organisations de travail existantes restent inchangés. Et même si toutes les questions sont légitimes et doivent trouver des réponses, ne comptez pas sur la CFDT pour agiter les peurs de la préférence nationale afin d’opposer les salariés et les peuples entre eux. Pour la CFDT, L’EUROPE est synonyme de PAIX et de prospérité !

La confiance se gagne par les actes…


Il est donc important pour la CFDT que TOTAL implique ses salariés dans cette construction européenne à travers un Dialogue Social de haut niveau avec les Organisations Syndicales. Aujourd’hui les engagements pris répondent
à nos attentes. Nous jugerons ensemble les actes et invitons les salariés à être acteurs du changement. N’hésitez pas à poser vos questions, à rejoindre un syndicat de progrès.