Actualité publiée le 17/12/2020

MAXEON Toulouse doit vivre: La CFDT interpelle Jean Castex!

Alors que l’année 2020, si particulière, touche à sa fin, 2021 ne semble pas apporter de garantie pour notre emploi… La seule certitude que la direction nous ait donnée concerne le produit que nous assemblons et dont l’arrêt de la production est annoncé pour fin 2021. Le groupe miserait sur de nouvelles technologies !? Mais sans un investissement pour modifier nos lignes de productions notre avenir s’assombrit encore un peu plus au fil des jours.

Aujourd’hui RIEN N’EST PRÉVU pour le site de Toulouse, le plan de charge du site ne va pas plus loin que le 2ème trimestre 2021!


La direction dit qu’elle n’est pas en mesure de nous donner plus d’information ! Elle-même ne sait pas ce que le groupe a comme projet pour Toulouse!

Total questionné sur l’avenir du site n’a pas caché ses craintes du fait d’un manque de compétitivité face à la concurrence de la production Chinoise qui met à mal tout ce secteur d’activités industrielles en Europe. Selon Patrick Pouyanné, PDG du Groupe Total, seule une taxe mise en place par Bruxelles sur l’importation de panneaux Chinois, et/ou la mise en place de la production en France de panneaux Solaires comme produits de 1ère nécessité pourrait laisser entrevoir des perspectives pour notre site.
Relocaliser l’assemblage en France afin de minimiser l’impact carbone sur la production de panneaux solaires va dans le bon sens. La piste est sérieuse et nous invitons les politiques français à la prendre en considération.
Le marché est là, la demande est là ! la décision du maintien de nos emplois est politique.

La CFDT a alerté les élus locaux.
Elle interpelle maintenant le Premier Ministre!



Face à cette situation, la CFDT réagit afin que nous puissions sortir rapidement de cette incertitude qui pèse lourdement sur les salariés de Toulouse.


La Cfdt est présente pour vous informer et vous soutenir !
Nous joindre : mailto:cfdt.sptt@gmail.com