Actualité publiée le 29/05/2020

Continuité d’activité : Merci patron ! Merci Madame la ministre…

Alors que le ministre de l'Économie et des Finances avait invité les employeurs à mettre en place une prime pour ceux qui acceptent de venir travailler afin de maintenir l’activité, la réponse du Groupe Total a été tout simplement de remercier les salariés pour leur engagement.

Alors que le ministre de l'Économie et des Finances avait invité les employeurs à mettre en place une prime pour ceux qui acceptent de venir travailler afin de maintenir l’activité, la réponse du Groupe Total a été tout simplement de remercier les salariés pour leur engagement. TOTAL se réfugie derrière le principe qu’il ne paye pas le risque mais le prévient. C’est là que le bât blesse puisque les premiers jours du confinement ont connu une période de flottement que tout le monde reconnaît sauf l’exécutif de Total.

La colère grandit chez nos salariés qui voient de nombreux accords d’entreprises en France octroyer cette prime que leur refuse Total ! La cerise sur le gâteau, c’est le courrier de madame la ministre des transports qui, sur plus d’une page, adresse ses félicitations aux travailleurs de l’énergie qui ont permis d’assurer la continuité de l’activité industrielle de notre pays.

Dans cet excès de colère, de nombreux travailleurs postés refusent de porter le masque en rétorquant que le Groupe TOTAL ne s’est pas inquiété d’eux quand ils n’en avaient pas !

Aujourd’hui, la CFDT se réjouit que d’autres Organisations Syndicales rejoignent ses demandes de prise en compte d’une reconnaissance des salariés dans leur engagement qui va bien au-delà de leur travail. La CFDT réitère sa demande à la Direction de se mettre autour de la table de discussions afin qu’un état des lieux puisse être fait sur l’ensemble de nos sites de production. La CFDT n’est pas en train de dire que les mesures de sécurité mises en place par Total sont insuffisantes mais que la façon de travailler a changé et que les conditions de travail ne sont plus les mêmes que celles d’avant COVID-19.

La CFDT reste convaincue qu’un Dialogue Social responsable et de qualité est possible au Raffinage Chimie. Les échéances à venir sont capitales pour le futur de nos activités. Cela ne se fera pas sans une confiance retrouvée chez les salariés. La CFDT ne vend pas du rêve et sait s’engager lorsqu’il le faut.

Rejoindre la CFDT de TOTAL, c’est avoir l’ambition de construire demain et d’obtenir de nouveaux droits !